Ecole de voile Louis Charbonneau
(École de voile du Québec 1968)

Le jeu de la navigation
Les règles de priorités en navigation

Les règles en navigation sont admirablement illustrés dans «La voile, les deux pieds sur le pont». Un DVD oui, mais les utilisateurs peuvent étudier chaque apprentissage à partir d'un Menu/Manoeuvres. Nos figurants illustrent tout ce qu'il faut savoir sous la direction du maître/capitaine : film instructif et sympathique

 

 

 

 

 

Voulez-vous jouer avec nous ? Un jeu passionnant ... Il faut en connaître les règlements ... Il ne faut pas tricher ... Il faut jouer selon les règle de l'art ... Pré requis, être plaisancier : une partie du jeu s'adresse aux plaisanciers de voile, une autre partie s'adresse aux fervents de moteur, ...
Accepter de ne pas passer outre les règlements du jeu, sinon, le jeu ne pourrait plus exister …
D'abord je m'adresse à ceux qui se déplacent à moteur, valable autant pour les gens de moteur et de voile.

Le principe des priorités entre bateaux sous propulsion moteur (y compris les voiliers qui naviguent à moteur) : en angle collision...

  • À moteur, quand on voit le côté rouge (son bâbord) de l’autre bateau, on doit céder règles navigation sur l'eauRègles navigation A doit céder,
  • Quand on voit le côté vert (son tribord) de l’autre bateau, on a le droit de passage le B a donc le droit de passage
  • Deux bateaux qui se rencontrent face à face (//) se présentent habituellement rouge sur rouge (bâbord contre bâbord) Règles en navigation
  • Le voilier (sous voile) a prorité sur un bateau à moteur, saufdans un chenal étroit il doit être en mesure de controler son embarquation comme s'il était à moteur R`gles de navigation
  • Entre voiliers, voir plus bas

En conflit de priorité …
Si deux bateaux sont en angle collision, … i.e., ils devraient se frapper s'il n'y avait pas de changement de direction … Que faut-il faire ? Vous le savez probablement déjà, celui qui voit le bateau à droite doit céder, tout le monde a un 'mononcle' marin qui est allé en Europe, … et il vous aura dit que c'est comme en auto sur le vieux continent ! Si un bateau s'arrête subitement devant vous, vous ne devez pas lui rentrer dedans, vous devez toujours être en contrôle de votre embarcation … d'autant plus que s'il s'est arrêté subitement, c'est qu'il vient probablement de s'échouer et … Vous vous préparez à sortir d'une marina, un autre rentre, … Il est préférable de laisser l'autre manœuvrer, bien qu'ici il pourrait avoir des exceptions … Vous croisez un autre bateau à moteur, vous passez à droite … Vous pourrez manœuvrer à gauche, mais vous devrez alors signaler à l'autre par deux coups de corne de brume. Il devra vous répondre … Il ne vous répond pas ? Vous devez vraiment passer à gauche ? Cinq coups de corne de brume qui lui fera savoir que vous ne pouvez faire autrement … Il s'exécutera, évidemment s'il connaît la signalisation sonore. Surtout ne pas oublier qu'il s'agit d'un jeu et ne faut surtout trop se prendre au sérieux … Un jeu, oui ! Mais dans tous les jeux il y a des règles … Il y aurait beaucoup d'autres règlements à rajouter … à quelle distance d'une plage, d'un drapeau de plongé, des canots, la vitesse dans un port, … Pas faire de vague à l'entrée d'une baie où sont mouillés d'autres bateaux, les autres joueurs ne voudraient pas voir leur verre de vin renversé …Et j'en passe …

Corne de brume à la portée de la main

Maintenant passons à autre niveau … Faisons hisser les voiles aux amateurs de vent, ceux qui sont trop cassés pour se payer de l'essence … Là, les choses vont se compliquer … Imaginez qu'on a décidé que les bateaux à moteur devront leur céder le passage. i.e., changer leur course et passer à leur arrière, … Attention, à condition qu'ils acceptent toujours de jouer à ce jeu de navigation … Certains vont dire, ils sont toujours dans le chemin, ils naviguent en zig zag , ils ne savent pas ou ils s'en vont, … Mais vous n'avez pas tout perdu les amis, les motorisés : les voileux sont bien avertis que dans un chenal balisé et étroit ils doivent comme tous les autres, garder la droite, même s'ils sont toutes voiles déployées … Les bateaux commerciaux ont priorité, il faut s'enlever de leur route, ils sont très rapides et ... En mer, quand on les croise, il est préférable d'avoir le VHF ouvert, surtout la nuit.

Passons maintenant à ceux qui naviguent seulement à voile … Si vous pensiez que c'était difficile jusqu'à maintenant de maîtriser les règles du jeu, attendez voir …

J'aurai ta peau … La chicane est encore prise. " Et puis regarde l'autre il est dans le chemin, il pourrait s'enlever de là pour monter ses voiles !" Décidément les règlements se compliquent … Le voilier vent de travers (c'est vrai qu'ils sont souvent de travers), doit céder au voilier qui est au près (au près de qui ? de sa blonde ? …) J'aurai ta peau

Il faut d'abord que ces amateurs sachent qu'il y a toute une gamme de mots compliqués à connaître en fonction de toutes sortes de positions digne du Kâma-Sûtra … Il paraîtrait même qu'il faudrait même qu'ils sachent d'où vient le vent … A-t-on idée ? Si son vent vient de tribord (de quoi?), il a priorité sur l'autre voilier qui reçoit son vent de bâbord ( ça, c'est l'opposé de l'autre ! ) Là, on les voit le petit doigt en l'air, comme des scouts, tout humide (le doigt!), regarder à l'horizon, pour savoir d'où vient leur propulseur, … Ils se crient des bêtises, tribord amure ! Ou est-ce bâbord armure ? Trop difficile à comprendre … Ce que nous savons, c'est que le doigt de scout se change souvent en doigt d'honneur ! On croirait, à les voir aller, ma foi, que c'est le vent qui mène ! Tenez, prenez cet autre exemple : deux voilier sont côte à côte et ils ont le vent venant de tribord. Ça va être encore la chicane : " Moi, je suis sous le vent, toi, tu es au vent … Je suis en position d'infériorité … C'est moi qui ai le droit de passage ! …" - " Non ! Non ! C'est moi, il faut que tu me laisses de la place, il n'y a pas d'eau ! "(voilà un cas où c'est vrai)… La chicane est encore prise. " Et puis regarde l'autre il est dans le chemin, il pourrait s'enlever de là pour monter ses voiles" (il a vraiment priorité ! car en position de faiblesse).Décidément les règlements se compliquent … Le voilier vent de travers (c'est vrai qu'ils sont souvent de travers), doit céder au voilier dans la même direction (parallèle), mais sous le vent, car il lui coupe le vent. Sur la même amure, le voilier au près (au près de qui ? de sa blonde ? Non ! ), a préséance sur celui au largue. Autrefois, les voiliers naviguait plus facilement vent arrière que de vent de côté et que tout près du vent … Comme le principe est de donner la chance au moins manoeuvrant, ils ont statué qu'il en serait ainsi. Même si aujourd'hui, les voiliers naviguent beaucoup mieux au près qu'aux allures portantes. Comme les amateurs de notre jeu aiment bien les vieilles traditions, les vieux règlements ont été préservés. Et tout le monde est heureux …
Le voilier qui doit céder le passage doit signifier ses intensions de manœuvrer rapidement pour ne pas mettre celui qui a le droit de passage dans l'embarras.

Une exception : un voilier au près devrait céder au voilier avec spi, même si officiellement il a la priorité, car sous spi, le voilier est moins manoeuvrant. La règle du bon sens prévaut. Si l'autre ne comprend rien aux priorités, enlevez-vous de là!

Voyez la page en lien pour mieux visualiser les priorités sous voile

Et si on parlait de la nuit. Imaginez-vous donc que ceux qui naviguent à voile n'ont que leurs feux rouge et vert visibles d'en avant … Il fallait encore qu'ils soient différents des bateaux à moteur. Et oui, et cela pour que les motorisés sachent qu'ils doivent leur céder le passage … Mais consolez-vous, messieurs les cruisers, ils ont une lumière blanche visible en tout temps à l'arrière de leur embarcation. Et puis quand ils baissent leurs voiles, ils doivent comme vous, avoir une lumière blanche visible sur 360*. Heureux ?
Et puis, quand tout le monde est à moteur, le jeu des couleurs commence et il il faut bien observer les lumières rouges ou vertes des autres. Quand on se rencontre face à face, dans des trajectoires parallèles, c'est rouge sur rouge, vert sur vert. Quand on se croise si on voit une lumière verte on peut passer parce que l'autre voit une lumière rouge et il sait qu'il doit céder… Et vice versa. C'est tellement le fun, on se croirait en ville : il y a même des lumières qui clignotent des rouges, des vertes (bouées de chenal). Certaines clignotent 3 coups, d'autres, 4, … Ça, c'est pour les distinguer les unes des autres, quand elles sont rapprochées
… Ouf ! Et j'en oubliais les blanches, plutôt fixes celles-là et même des clignotantes selon des séquences établies : les phares. Décidément ils auraient pu se faire une idée … Quand je pense à mon vieux père daltonien … Je me demande bien comment il faisait pour remonter le fleuve.

Il faut encore avoir une lumière d'ancrage au cas où quelque hurluberlu arriverait dans votre petite baie tranquille en pleine nuit. A-t-on idée de naviguer la nuit ? Hi ! Hi !

Être visible en déplacement et au mouillage


Puis imaginez-vous donc que même arrêtés, il faut encore avoir une lumière d'ancrage (blanche continue et non stroboscopique) au cas où quelque hurluberlu arriverait dans votre petite baie tranquille en pleine nuit. A-t-on idée de naviguer la nuit ? (Il m'arrive de braquer une puissante lampe sur les récalcitrants en entrant dans une baie, la nuit; la lumière d'ancrage s'allume vite!)
Tant d'autres normes de sécurité viennent s'ajouter dans notre petit jeu qu'il a fallu que quelques savantes organisations nautiques montent des cours de plusieurs semaines pour expliquer tout cela. Ils ont même rajouté la sécurité personnelle, gilets de sauvetage, types d'ancres, lecture de cartes, l'instrumentation électronique, … Il ne s'agissait pas ici de dresser une liste exhaustive de toutes les règles et de ce qu'il faut éventuellement savoir avant de naviguer, mais bien d'inciter les plaisanciers à prudence.
La plaisance est une activité agréable et tout le monde devrait s'amuser à la pratiquer avec un souci de sécurité.

Quelques autres articles traités sur ce site
Achat d'un voilier
Allures, notre terminologie pour
les différentes
Angle mort
Approche d’un grain
Arriver à quai (à moteur)
Aulofée, Attention
à l'
Bateau en détresse
Départ du quai
Empannage contrôlé
Empannage par gros temps.
Fuite gros temps
Génois, protégez votre
Gros temps, pour en connaître plus sur la voile par
Location de voilier, rapport de confiance
louvoyer.htm
Manoeuvres à connaître Liste ...
Mise à la cape
M
ouillage, pour tout savoir sur le
Noeuds les plus importants
Petit trucs : les pennons de haubans et de génois Hi! Hi ! Vous dépasserez tout le monde au près
Préparer (se) à la viree.
P
riorités à voile, pour en finir avec les règles de route
Protégez votre investissement
Réduire la voilure avant, l'étai largable
Règles de l'art, agir selon les règles de ...
Règles de priorités à voile ...
Ris (ariser) quand on est déjà à la voile
Virement de bord bout au vent
Virer au 90 degrés
Virement de bord nez au vent et vent arrière
Voilier (le) et_son_greement.htm

 

Suivez notre blog

Règles de navigation à voile et à moteur rglesdenavigationvoileetmoteur.blogspot.com

 

 © École de voile Louis Charbonneau |Inscription | -- | la Voile, la revue électronique |