Extrait des : Carnets de bord du ROI-SOLEIL
voilier/école

Le Roi-Soleil

WE très spécial.
Louis, c’est loin le mont Washington ?
C’était au moins la deuxième fois qu’elle me posait la question.  Où est-ce ? Le voit-on du lac Champlain? J’avais pris le temps de lui répondre gentiment. Elle voulait y aller. Ces touristes français s’imaginent qu’ils peuvent se rendre aux chutes Niagara ou à la baie  d’Ungava en un WE.  Comme elle était fort jolie cette petite française, j’avais la patience souple.

Mont Washinton usa

Plus de 300 kms séparent le mont Washington du lac Champlain

C’était un équipage spécial avec des souhaits inhabituels : on m’avait demandé s’ils pouvaient apporter des  instruments de musiques. Je n’avais pas d’objections à condition que ce ne soit pas un piano, et en plus, ce n’était que pour un WE, les règles étant moins strictes. Le temps, la température et les conditions de vent, on ne pouvait avoir mieux, de quoi faire rêver.

Belle journée d'apprentissage

Belle journée, bel apprentissage


Bluff sud, île Valcour, l’ancre mouillée, des voiliers tout autour, l’apéro et…
Voilà nos invités à leurs instruments : une guitare, une flute traversière, un harmonica et, une diva de l’opéra de Montréal, d’une beauté égale à sa voix. Des airs connus, d’autres, moins ; quelques verres de vin et le repas. Les histoires habituelles autour de la table et … des précisions sur la distance qui nous séparait  de célèbre montagne américaine.
«Louis, on fait la vaisselle et on se remet à…» Nicole et moi ne leur avons même pas laissé le temps de terminer leur phrase. Il n’en était pas question, on voulait le concert, illico. Faire cette petite tâche anodine au son de la musique serait merveilleux. L’approche fut différente : le lecteur CD, une musique de jazz de base, nos musiciens à leurs instruments ont permis à notre prima dona d’envahir l’entourage. Plus un son ne venait des autres bateaux, chose rare à Bluff point. La soirée s’est continuée, musique, chants, verres de vin, écoute soutenue. Du jamais vu dans cette superbe baie où habituellement les fausses gammes ressortent et augmentent en décibel au fur et à mesure que les bouteilles se vident. Onze heures, le chef d’orchestre met fin au concert : « L’heure est venue d’arrêter les percussions et de passer au bain de minuit»

Le sommeil du Soi-Soleil


J’étais crevé, l’heure, les quelques verres de ce précieux liquide… Je savais que je devais passer à ma cabine. La seule chose dont je me souvienne, c’est d’avoir vu un petit string me passer au dessus du nez. Tant pis pour moi !

Louis Charbonneau
Le Roi-Soleil
La voile, les deux pieds sur le pont

 

Nouveau
Que diable allait-il faire
Dans cette Galère

Ma première arrivée au lac Champlain
Soirée bien arrosée
La_semaine_débute_bien
Coup de chie
n
La baie Madonaugh, le train
La flotille
Le décès de ma mère
L'eau est trop basse pour naviguer
:
Le dernier voyage du Capitaine Némo
Le décès de mon père. Endimanchés, l'air triste, nous marchons sur le quai du Royal St-Lawrence Y.C. vers les 3 bateaux: le Capitaine Némo, La Déferlante et le Beaver; ils sont prêts pour un petit voyage bien spécial...
Enfin à bord de mon voilier

La mort rôde autour
Joée et le poêle à l’alcool
Joée est quand même revenue… pour une mise à cape
Parmi les premières armes du Roi-Soleil: le Saint-Laurent, le lac Ontario
Virée en Atlantique, les ouragans
Pignoches à la rescousse d’une épavea
Une virée des Baléares aux Canaries.
Les rêves de départ pour le sud sont quelques fois reportés
WE très spécial : concert à Bluff Point

Bientôt : Les aventures du «Capitaine Nemo». Jadis, naguère, il y a très longtemps ; la voile d'une autre époque ...

Lisez les conseils du capitaine

Hors saison,
Des histoires de capitaine
pour agrémenter les soirées d'hiver
...

La saison est terminée

 

LES CARNETS DE BORD DU ROI-SOLEIL voir lien

 © École de voile Louis Charbonneau | -- |Inscription | -- | la Voile, la revue électronique |