Extrait des : Carnets de bord du ROI-SOLEIL
voilier/école

Le Roi-Soleil

La semaine débute bien

Dimanche 20 juin 1999, 16h30. Impossible de rentrer à Chazy River avec «Le Roi-Soleil», l'eau est trop basse. Je mouille à l'extérieur de la rivière. Je vais chercher la Marotte pour reconduire un équipage émerveillé et attendre les nouveaux invités… qui n'arrivent pas. Avec mon plus petit bateau, je retourne au Roi-Soleil où Nicole m'attend... Souper… Peut-être un message de mes prochains clients, mais pas d'appel sur le cellulaire. Je retourne avec la Marotte au quai pour les attendre…

La Marotte, autre voilier de l'école de voile, son tirant d'eau d'un pied (de Charlemagne) de moins) ...

21h, enfin ils arrivent: quelques… non, beaucoup de bagages: vêtements, nourriture pour la semaine pour quatre et, croyez le ou non, une télé portative! Manquaient juste les patin à roues alignées! Et une blonde qui venait à reculons. Belle semaine en perspective.

La nuit est tombée et l'eau est basse. Pas de problème, les deux bouées extérieures sont lumineuses, et les autres ont des petits collets qui réfléchissent la lumière d'une lampe de poche. Comble d'inattendu, la lampe ne fonctionne pas. Qu'à cela ne tienne, je connais le coin comme ma poche. En plus, voici maintenant l'orage.

Hum! Ça y est, je me plante dans la vase! J'ai raté les premières bouées. Le vent souffle de plus en plus fort, mais heureusement de l'ouest, donc pas de vagues, et puis, c'est de la vase. Je communique avec Nicole par VHF et lui rend compte de la situation. Nos invités sont cachés dans la cabine et se sont trouvés de la place parmi la montagne de bagages. La copine ne dit mot. Comme les éclairs ont suffisamment éclairé le coin, je sais où je suis, trop au nord. Aux grands problèmes les grands moyens: je hisse la grand-voile, la Marotte gîte, elle se décroche. Youpi! Aussitôt dit, je dépasse le chenal et me voilà à nouveau échoué, côté sud. Le vent forcit, les éclairs, la pluie, le ciel va-t-il me tomber sur la tête, comme disaient mes ancêtres bretons?

Grrr Grrr

Je rends compte à nouveau à Nicole de ce qui se passe. De son côté, elle s'inquiète à cause d'une autre victime des basses eaux qui s'est ancrée trop près, il a quitté son bateau, qui devient menaçant. "Écoute, Nicole, prends le gonflable et viens nous chercher, je suis coincé pour la nuit. "Moment d'hésitation". Tu ne m'as jamais montré à partir le hors-bord." Elle qui navigue le Roi-Soleil comme si de rien était… Quelques indications d'usage… un moment d'attente, et elle me revient: "Je n'y arrive pas." - "Viens me chercher à la rame." - "Jamais, passe la nuit sur la Marotte. Over and out."

Rage ou surprise… Elle a raison. Il ne fait pas beau, mais il n'y a aucun danger réel. La côte ne permet pas à la vague de monter, même si le vent est fort. Je regarde dans la cabine, je vois mes gens, Madame apeurée, lui qui essaie de me parler. Je ne l'écoute même pas. Lui pis sa TV! Maudite lampe de poche! Il pleut de plus en plus fort. Le tonnerre et les éclairs envahissent le ciel au point que je peux identifier mes bouées. La rage s'accentue. Je hisse à nouveau ma grand-voile et me prépare à foncer vers le nord. J'ai laissé sortir mon invité qui m'assure qu'il voit mieux que personne la nuit. Le bateau se libère …

Me sentant un peu comme l'aveugle de la parabole, je me laisse guider par ce paraplégique de la voile: "Un peu à gauche… un peu à droite." (le cours n'a pas encore débuté!)… Nous finissons par arriver au Roi-Soleil pour le soulagement de tous. Quelle façon de commencer une semaine de voile!

Lac Champlain

Louis Charbonneau
Le Roi-Soleil
La voile, les deux pieds sur le pont

 

Nouveau
Que diable allait-il faire
Dans cette Galère

Ma première arrivée au lac Champlain
Soirée bien arrosée
La_semaine_débute_bien
Coup de chie
n
La baie Madonaugh, le train
La flotille
Le décès de ma mère
L'eau est trop basse pour naviguer
:
Le dernier voyage du Capitaine Némo
Le décès de mon père. Endimanchés, l'air triste, nous marchons sur le quai du Royal St-Lawrence Y.C. vers les 3 bateaux: le Capitaine Némo, La Déferlante et le Beaver; ils sont prêts pour un petit voyage bien spécial...
Enfin à bord de mon voilier

La mort rôde autour
Joée et le poêle à l’alcool
Joée est quand même revenue… pour une mise à cape
Parmi les premières armes du Roi-Soleil: le Saint-Laurent, le lac Ontario
Virée en Atlantique, les ouragans
Pignoches à la rescousse d’une épavea
Une virée des Baléares aux Canaries.
Les rêves de départ pour le sud sont quelques fois reportés
WE très spécial : concert à Bluff Point

Bientôt : Les aventures du «Capitaine Nemo». Jadis, naguère, il y a très longtemps ; la voile d'une autre époque ...

Lisez les conseils du capitaine

 

La saison est terminée,
mais... Des histoires de capitaine
pour agrémenter les soirées d'hiver

La saison est terminée

LES CARNETS DE BORD DU ROI-SOLEIL voir lien

 © École de voile Louis Charbonneau |Inscription | -- | la Voile, la revue électronique |