Extrait des : Carnets de bord du ROI-SOLEIL

Le Roi-Soleil

 

La mort de ma mère

Mars 1996, Nassau

Je marche sur le quai en direction du téléphone, je suis à Nassau, aux Bahamas. On vient de me dire qu'on me cherche sur les ondes courtes depuis 2 jours. Je dois téléphoner à mon fils, je sais que c'est grave, ma compagne? mes enfants?

Le téléphone me confirme la gravité de l'événement: c'est le décès de ma mère, 91 ans, elle a mené une bonne vie... et je n'ai pas le temps de me rendre à Montréal, l'enterrement a lieu demain. Ma sœur habite Nassau, elle est déjà partie pour les cérémonies d'usage. Son mari, John, m'attend, nous passerons la soirée ensemble.

Juliette à prépare le capitaine nemo

Les souvenirs montent ... Juliette au printemps sur le Capitaine Nemo, voilier familial

Je dois d'abord trouver un mouillage et m'occuper de mon équipage. Mes trois gars achèvent leurs deux semaines à bord: il y a eu beau temps et bon vent au début, puis absence de vent par la suite, de la bonne pêche, de la plongée... mais ils sont en manque de... probablement de femmes, n'ayant trouvé entre Georgetown et ici qu'îles désertes, bars vides, églises pleines et mères de familles nombreuses. Ça fait déjà 3 jours qu'ils me cassent les oreilles avec leurs futures sorties en ville, les bars, les femmes... Je n'ai vraiment pas l'âme à la chose.

 

Entente convenue, nous ferons bande à part. Ils iront fêter, j'irai souper avec mon beau-frère. Ils garderont le VHF portatif, je rentrerai tôt. Ils n'auront qu'à m'appeler et j'irai les chercher au «dinghy dock».

Soirée tranquille avec le beau-frère, conversation d'usage... John vient me reconduire à la marina, il est 22h15.

Surprise: plus de gonflable! Mes fêtards n'ont pas fêté tard... Merde ! Ils ont le VHF, et personne sur les bateaux. Je marche jusqu'à l'hôtel le plus proche, on appelle au VHF, les hôtels en ont tous pour appeler les taxis, pas de réponse! Je retourne à la marina, ils ne sont toujours pas là ! J'attends quelques minutes, ils vont sûrement revenir me chercher... encore une petite marche à l'hôtel, rien... Un aller et retour, toutes sortes de propositions : des montres, de la drogue, des femmes ... des chiens qui jappent... et j'ai oublié ou perdu le numéro de téléphone de John, je n'ai pas un sou, et je n'arrive pas à retrouver le chemin pour me rendre chez lui... un dernier retour à la marina, elle est barrée! Je m'étends sur le bord du quai, la tête sur un bout de bois et je décide d'y dormir.

"Man ! tu peux pas rester là, c'est dangereux." C'est le gardien de nuit de la marina, il m'invite à m'étendre à l'intérieur des barrières sur le quai, j'y serai en sécurité. Je suis sur le point de m'endormir, je sens qu'on me couvre: c'est un grand carton pour me tenir au chaud. Je m'endors, je crois que je rêve: c'est une histoire de bon samaritain qui couvre l'indigent...

Une petite tape sur l'épaule: "Hey, patron, tu vas pouvoir retourner à ton bateau, la police va t'y conduire."

J'ai le goût de faire un rapport de vol de gonflable, faire du trouble... "Thank you very much..." Il est 3h15, et tout le monde est à bord... Le seau d'eau me regarde, je n'ai qu'à le détacher, le remplir d'eau de mer et les... Non, je vais me coucher, je verrai demain …

J'apprendrai qu'ils avaient poussé le mauvais bouton du VHF, qu'ils avaient présumé que je coucherais chez le beau-frère, ou je ne sais trop...

Si vous voulez savoir la fin de cette histoire, vous n'avez qu'à demander à Gaston, Michel ou Pierre. Et moi, j'ai eu le plaisir d'être bien dorloté par un bon gardien de nuit.

Louis Charbonneau
Le Roi-Soleil

 

Ma mère s'y retirait quand elle allait à Paris

Un hôtel de charme à Paris 6 - Le Prince de Conti
Le confort y est sûrement meilleur

"Petits hôtels" 

Aujourd'hui, cette mode du design touche de petits hôtels, avec souvent, des chambres très belles, très pensées au niveau des matières, des couleurs, des formes, et c'est un vrai plaisir que nous devons apporter au lecteur. Ce n'est pas forcément dans ces maisons-là que l'on vivrait, mais c'est amusant d'y dormir quelques nuits.

 

 

Nouveau
Que diable allait-il faire
Dans cette Galère

Ma première arrivée au lac Champlain
Soirée bien arrosée
La_semaine_débute_bien
Coup de chie
n
La baie Madonaugh, le train
La flotille
Le décès de ma mère
L'eau est trop basse pour naviguer
:
Le dernier voyage du Capitaine Némo
Le décès de mon père. Endimanchés, l'air triste, nous marchons sur le quai du Royal St-Lawrence Y.C. vers les 3 bateaux: le Capitaine Némo, La Déferlante et le Beaver; ils sont prêts pour un petit voyage bien spécial...
Enfin à bord de mon voilier

La mort rôde autour
Joée et le poêle à l’alcool
Joée est quand même revenue… pour une mise à cape
Parmi les premières armes du Roi-Soleil: le Saint-Laurent, le lac Ontario
Virée en Atlantique, les ouragans
Pignoches à la rescousse d’une épavea
Une virée des Baléares aux Canaries.
Les rêves de départ pour le sud sont quelques fois reportés
WE très spécial : concert à Bluff Point

Bientôt : Les aventures du «Capitaine Nemo». Jadis, naguère, il y a très longtemps ; la voile d'une autre époque ...

Lisez les conseils du capitaine

 

Hors saison saison,
Des histoires de capitaine
pour agrémenter les soirées d'hiver

La saison est terminée

 

LES CARNETS DE BORD DU ROI-SOLEIL voir lien

 © École de voile Louis Charbonneau |Inscription | -- | la Voile, la revue électronique |