Extrait des : Carnets de bord du ROI-SOLEIL

Le Roi-Soleil

Coup de chien

Dimanche 6 juin ..., 14 heures. Vent du sud 30 à 35 nœuds. Le Roi-Soleil filait à vitesse de coque ou presque, nous ne portons que le foc de route monté sur l'étai largable. Mooney Bay est au ¾ arrière, nous fonçons vers l'Île Lamothe. J'explique à Nicole que le gros nuage noir devant, dépassé Monty Bay, devrait faire passer le vent au nord-ouest. Menaçant peut-être, mais il est loin, probablement à la frontière; de toute façon le baromètre ne baisse que très lentement et Arnold nous annonce que le vent restera au sud.. Pourtant, je sais qu'il va tourner… mais j'ai confiance: 16,000 livres de bateau, juste le foc de route, pas de problème… Pour de renseignements sur les phénomènes météorologiques voir

Un regard sur Monty Bay, la couleur du ciel a changé, je reste sidéré par le spectacle. Il y a du jaune, des formations nuageuses différentes à basse altitude. Ça semble venir vers nous, mais j'ai de la difficulté à les identifier. C'est très beau, je suis hypnotisé par le spectacle au lieu d'aller baisser mon foc de route. Ça y est, je sais maintenant que ce sont des trombes d'eau, et elles foncent sur nous…

ouf !

Je pars le moteur, vire vers le sud, je n'ai pas le temps d'aller descendre le foc. Moteur à plein pouvoir, parmi cinq à six colonnes d'eau, un gonflable me passe à hauteur des barres de flèche. Le Roi-Soleil se couche, le cockpit est plein d'eau, j'ai juste le temps d'attraper Nicole qui est sur le point de passer par dessus bord, quelques secondes…

Le Roi-Soleil se redresse, il n'y a plus de vent. Les trombes s'éloignent rapidement vers Pelots Bay. Le moteur, toujours à plein régime, est rendu en marche arrière… Je cours en avant descendre le foc… reviens en arrière… pour m'apercevoir que mes bossoirs sont brisés: le gonflable, en plongeant dans l'eau, les a forcés. Mes panneaux solaires, y étant fixés, ne tiennent plus que par les fils et les câbles d'ajustement… Un voilier au sud-est, à moins d'un mille de nous, n'a rien eu…

Heureusement, pas de blessé, seulement quelques soudures… et surtout une belle leçon d'humilité: elle est forte, cette nature!

Plaisanciers qui jouez au chat et à la souris avec la nature, rappelez vous toujours lequel est le chat.

Louis Charbonneau
Le Roi-Soleil

 

Nouveau
Que diable allait-il faire
Dans cette Galère

Ma première arrivée au lac Champlain
Soirée bien arrosée
La_semaine_débute_bien
Coup de chie
n
La baie Madonaugh, le train
La flotille
Le décès de ma mère
L'eau est trop basse pour naviguer
:
Le dernier voyage du Capitaine Némo
Le décès de mon père. Endimanchés, l'air triste, nous marchons sur le quai du Royal St-Lawrence Y.C. vers les 3 bateaux: le Capitaine Némo, La Déferlante et le Beaver; ils sont prêts pour un petit voyage bien spécial...
Enfin à bord de mon voilier

La mort rôde autour
Joée et le poêle à l’alcool
Joée est quand même revenue… pour une mise à cape
Parmi les premières armes du Roi-Soleil: le Saint-Laurent, le lac Ontario
Virée en Atlantique, les ouragans
Pignoches à la rescousse d’une épavea
Une virée des Baléares aux Canaries.
Les rêves de départ pour le sud sont quelques fois reportés
WE très spécial : concert à Bluff Point

Bientôt : Les aventures du «Capitaine Nemo». Jadis, naguère, il y a très longtemps ; la voile d'une autre époque ...

Lisez les conseils du capitaine

 

La saison est terminée,
mais... Des histoires de capitaine
pour agrémenter les soirées d'hiver

La saison est terminée

ES CARNETS DE BORD DU ROI-SOLEIL voir lien

 © École de voile Louis Charbonneau | -- |Inscription | -- | la Voile, la revue électronique |